[Ashrame] Les Canards PastaraRiens

 :: GESTION :: Equipes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Ashrame] Les Canards PastaraRiens

Message  Ashrame le Mer 7 Oct - 22:40

Rp a venir ...



Les Canards PastafaRiens

Ashrame se réveilla, les yeux cernés, la tête vide. Le coach regarda sa mine défaite dans le miroir. "Une nouvelle nuit de merde dans la vie d'un coach ..." lacha-t-il sobrement.

Chaque jour apportait son lot nouveau de déception. Chaque jour l'éloignait de ce qu'il avait été, de ses rêves, de ses ambitions les plus profondes. L'exercice du pouvoir vous changeait, l'adage était donc vrai: "On ne change pas le Khorne, c'est lui qui vous change !". En l'occurrence c'était plutôt la compagnie du lait qui l'avait changer. Elle devenait de plus en plus pressente, de plus en plus insistante. Oh qu'il était loin le temps ou leurs demandes, raisonnables, se faisaient avec politesse et humilité.

La BBBL était dans une nouvelle phase de son existence, une phase plus sombre, plus mystérieuse, plus compliquée. La plupart des grandes équipes avaient déserté le championnat pour partir en quête de gloire et d'argent. Pire que tout, la Bretonie s'était entiché du blood bowl et se montrait particulièrement active, certains ducs et barons envisageaient même de lancer une nouvelle compétition concurrente ...

L'idée qui lui avait paru saugrenue au départ, prenait de l'ampleur, la presse en parlait, et les recettes publicitaires avaient encore une fois diminuée. Le cercle vicieux ne semblait pas prêt de se tarir, il lui faudrait un plan b !
« On pourrait … exprima le coach à haute voix, révolutionner la BBBL par une vaste campagne anti-corruption, promouvoir des commissaires fantoche, le cerveau ramolli par une consommation (trop) importante de produit régionaux et …
corrompu aux produits alimentaires ce qui permettrait de se débarrasser, une fois pour toute de l’influence de la compagnie du lait par une posture inflexible ! et …
- Patron ? l’interrompit Floppy son snotling major d’homme
- … entrepr… OUI ?
- C’est pas ce que vous auriez déjà fait la dernière fois ?
- Hummm … effectivement, mais les gens ont la mémoire courte !
- Peut être pas si courte …
- Mais pas si courte ! On pourrait organiser un évènement majeur pour remobiliser les foules, éructa Ashrame
- Un évènement qui plait
- OUI !
- En faisant venir des équipes stars ?
- OUIIII !
- et revenir les équipes ayant marqué la BBBL ?
- OUIIIIIII !
- Et on pourrait l’appeler Blood Bowl Cup ?
- Exact… argh … bon, je crois que j’ai déjà épuisé l’ensemble des effets de manches que je connaissais … Nous sommes dans la merde, mon bon Floppy…

Tout à ses idées Le coach tomba, au sens propre, sur un parchemin, lui-même tombé de son bureau. Dans ce parchemin : une publicité pour la nouvelle « joute » en bretonie … En se relevant avec autant de dignité qu’un gobelin lancé par Morgh, l’administrateur déchira violemment le tract. Tout recommencer à 0 … un doux rêve… Mais je suis administrateur maintenant, je ne peux me contenter de rêve. Ashrame pris sa veste en velours côtelé et sorti en ville avec l’idée fixe de se saouler la gueule !

Alors qu’il arrivait devant la devanture fracasser du Perk, fermé depuis 2 ans, il se rendit compte que le temps passait (trop) vite et qu’il avait abandonné sa vie pour une réussite professionnelle exceptionnelle et un travail extrêmement lucratif. Mais il avait dû abandonner ses idéaux, son combat, ses rêves. Ils n’avaient pas survécu à l’exercice du pouvoir. Tout à ses pensées il déambula dans les rue jusqu’à un étrange escalier de fer qui débouchait sur un couloir étroit et obscur Au fond de ce couloir une porte entrouverte d'où nous parvenait les accords d'une musique qui en ce lieu paraissait irréelle…


Ashrame s’assit, fasciné … « do what you want cause a Pirate is free …” fredonna-t-il presque malgré lui . Au bout de 3 heures de chants et d’alcool bon marché un miracle s’accompli…
- ASHRAME ! Dit une voix puissante, précise, pointue, affutée
- Qui l’dmande ? demanda le coach d’une voix particulièrement pâteuse de celui qui a bu plus que de raison …
- JE SUIS CELUI QUI HAIT ! Ajouta la voix
- Et qué séra, séééra
- JE T’AI CHOISI POUR ÊTRE MON PROPHETE !
- Jvais ddire mon pti bonhomme … bah t’es ou ? ohhhh PUTAIN ! lâcha le coache… t’as une sacrée gueule toi ! Tu m’fais penser à un gros plat de nouilles avec des boulettes de viande !
- JE SUIS LE MONSTRE EN SPAGHETTIS VOLANT
- HAAAA bah voila ! Même bourré jsuis un putain de raté… jvois pas khorne ou Nuffle non, jvois un gros tas de spaghettis qui vole …
- AVEC DES BOULETTES DE VIANDE QUAND MÊME !
- Monsieur est susceptible …
- INCLINE TOI MORTEL DEVANT LE SEUL VRAI DIEU ! dit le MSV un peu vexé et vraiment en colère
- TU SAIS QUI QUE JE SUIS ? hein Môssieur le monstre a boulette ? dit l’administrateur en montant sur ses grands chevaux
- ASHRAME ! ET TU ES MON PROPHETE !
- Ah … repondit le coach sur son petit poney
- TIENS PREND CET EVANGILE
- …
- TA PREMIERE MISSION SERA DE MONTER UNE EQUIPE DE PIRATE !
- Des pirates qui jouent au blood bowl ?
- MES PIRATES PEUVENT TOUT FAIRE !
- Ok OK des pirates …
- ILS T’EMMENERONT VERS TON AVENIR ! A BORD DE LEUR BATEAU !
- Mon avenir ?
- LA BRETONIE !

Le lendemain matin, dans son lit …

- AH ma tête, pesta le coach… quelle heure qu’il est ? Putain de rêve … je ne me souviens meme pas comment je suis rentré …
- Patron demanda la douce et délicate voix de Floppy
- Laisse moi fidèle Floppy ha non va me chercher une putain d’aspirine

Ashrame trouva, bien rangé sur sa table de nuit, un livre relié d’une qualité médiocre, il était intitulé : « trucs que j'aimerais autant que vous fassiez pas ». Rédigé dans un langage quelque peu archaïque il définissait l’histoire, les us et les coutumes, voire les règles du Monstre en Spaghettis Volant …

- C’était pas un putain de rêve …
- Patron ? votre aspirine… Je me dois maintenant d’introduire le Capitaine Haddouk …
- Le capitaine had-ou-quoi ?
- Bonjour Marin d’eau douce ! Paraitrait que vous voulez embarquer sur l’veille Corinne ?
- La vieille corinne ? c’est pas celle qui tapine coté port ?
- Non pas cette vieille coquine ! un peu agée mais pleine d’expérience ! jparle de not’ rafiot paraitrait qu’on part en bretonie !

Ashrame profita de se temps long (tres long) pour parcourir en travers les « trucs que j'aimerais autant que vous fassiez pas ». Il y appris le rôle déterminant des pirates dans cette « nouvelle » religion ! Il y appris que les pirates étaient les premiers pastafariens, des « êtres absolument divins ». Il y lu que l'image des pirates avait été volontairement terni par les adorateurs des autres dieux, les présentant comme des « voleurs et des hors-la-loi ». Cette désinformation répandue par les vils employés de la compagnie du lait (encore elle !) avait eu un succès terrifiant. Partout dans le monde, les pirates étaient conspués. Leurs noms, terribles, étaient associés aux pires exactions alors qu’en réalité, les pirates avait toujours été des « explorateurs pacifiques répandant la bonne parole du Monstre en Spaghetti Volant ». Ils distribuaient des friandises saines, à base de soja, aux petits enfants, ils aidaient les orphelins et surtout les veuves.
Pire encore, ce mouvement avait permis à la planète tout entière de se maintenir dans un état parfait, mais la lente disparition des pirates et la décroissance continue de ce mouvement était intimement lié au réchauffement planétaire, aux tremblements de terre, aux cyclones et les autres catastrophes naturelles ! Cette théorie, somme toute farfelue, s’appuyait sur d’impressionnant graphique démontrant la forte corrélation entre les évènements ! Ashrame était conquis ! Il avait compris que sans l’ombre d’un doute que plus le nombre que le nombre de pirates diminuait, plus la température mondiale augmentait. Pire encore, l’une des zones emettant le moins de gaz a effet de serre n’était autre que la baie des pirates, lieu prolixe en génération de Pirates …


Dernière édition par Ashrame le Lun 12 Oct - 18:01, édité 1 fois


Comme -Ashrame-, soutenez la BBBL, dites NON à la corruption !
Pour vos équipes, exigez le label ANTI-CORRUPTION.

Ashrame
avatar

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ashrame] Les Canards PastaraRiens

Message  Thalar le Jeu 8 Oct - 12:10

Aaaaaah un autre frère du Chaos Smile

Thalar
avatar

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ashrame] Les Canards PastaraRiens

Message  Ashrame le Jeu 8 Oct - 12:21

avec les peaux vertes qui pullulent, je pense qu'on ne sera pas trop de trois !


Comme -Ashrame-, soutenez la BBBL, dites NON à la corruption !
Pour vos équipes, exigez le label ANTI-CORRUPTION.

Ashrame
avatar

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ashrame] Les Canards PastaraRiens

Message  Obsidian le Jeu 8 Oct - 14:30

les trous dans l'effectif, ce sont déjà des morts ? Razz



Obsidian
avatar

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ashrame] Les Canards PastaraRiens

Message  Ashrame le Jeu 8 Oct - 14:46

Bahhhhh on a un entraînement un peux physique ...


Comme -Ashrame-, soutenez la BBBL, dites NON à la corruption !
Pour vos équipes, exigez le label ANTI-CORRUPTION.

Ashrame
avatar

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ashrame] Les Canards PastaraRiens

Message  Obsidian le Jeu 8 Oct - 15:15

ah ouai.. T'as fait un amical contre mes elfes c'est ça ? Razz



Obsidian
avatar

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ashrame] Les Canards PastaraRiens

Message  Ashrame le Lun 12 Oct - 18:02

Les Canards PastafaRiens

Ashrame se réveilla, les yeux cernés, la tête vide. Le coach regarda sa mine défaite dans le miroir. "Une nouvelle nuit de merde dans la vie d'un coach ..." lacha-t-il sobrement.

Chaque jour apportait son lot nouveau de déception. Chaque jour l'éloignait de ce qu'il avait été, de ses rêves, de ses ambitions les plus profondes. L'exercice du pouvoir vous changeait, l'adage était donc vrai: "On ne change pas le Khorne, c'est lui qui vous change !". En l'occurrence c'était plutôt la compagnie du lait qui l'avait changer. Elle devenait de plus en plus pressente, de plus en plus insistante. Oh qu'il était loin le temps ou leurs demandes, raisonnables, se faisaient avec politesse et humilité.

La BBBL était dans une nouvelle phase de son existence, une phase plus sombre, plus mystérieuse, plus compliquée. La plupart des grandes équipes avaient déserté le championnat pour partir en quête de gloire et d'argent. Pire que tout, la Bretonie s'était entiché du blood bowl et se montrait particulièrement active, certains ducs et barons envisageaient même de lancer une nouvelle compétition concurrente ...

L'idée qui lui avait paru saugrenue au départ, prenait de l'ampleur, la presse en parlait, et les recettes publicitaires avaient encore une fois diminuée. Le cercle vicieux ne semblait pas prêt de se tarir,  il lui faudrait un plan b !  
« On pourrait … exprima le coach à haute voix, révolutionner la BBBL par une vaste campagne anti-corruption, promouvoir des commissaires fantoche, le cerveau ramolli par une consommation (trop) importante de produit régionaux et …
corrompu aux produits alimentaires ce qui permettrait de se débarrasser, une fois pour toute de l’influence de la compagnie du lait par une posture inflexible ! et …
- Patron ? l’interrompit Floppy son snotling major d’homme
- … entrepr… OUI ?
- C’est pas ce que vous auriez déjà fait la dernière fois ?
- Hummm … effectivement, mais les gens ont la mémoire courte !
- Peut être pas si courte …
- Mais pas si courte !  On pourrait organiser un évènement majeur pour remobiliser les foules, éructa Ashrame
- Un évènement qui plait
- OUI !
- En faisant venir des équipes stars ?
- OUIIII !
- et revenir les équipes ayant marqué la BBBL ?
- OUIIIIIII !
- Et on pourrait l’appeler Blood Bowl Cup ?
- Exact… argh … bon, je crois que j’ai déjà épuisé l’ensemble des effets de manches que je connaissais … Nous sommes dans la merde, mon bon Floppy…  

Tout à ses idées Le coach tomba, au sens propre, sur un parchemin, lui-même tombé de son bureau. Dans ce parchemin : une publicité pour la nouvelle « joute » en bretonie … En se relevant avec autant de dignité qu’un gobelin lancé par Morgh, l’administrateur déchira violemment le tract. Tout recommencer à 0 … un doux rêve… Mais je suis administrateur maintenant, je ne peux me contenter de rêve. Ashrame pris sa veste en velours côtelé et sorti en ville avec l’idée fixe de se saouler la gueule !

Alors qu’il arrivait devant la devanture fracasser du Perk, fermé depuis 2 ans, il se rendit compte que le temps passait (trop) vite et qu’il avait abandonné sa vie pour une réussite professionnelle exceptionnelle et un travail extrêmement lucratif. Mais il avait dû abandonner ses idéaux, son combat, ses rêves. Ils n’avaient pas survécu à l’exercice du pouvoir. Tout à ses pensées il déambula dans les rue jusqu’à un étrange escalier de fer qui débouchait sur un couloir étroit et obscur Au fond de ce couloir une porte entrouverte d'où nous parvenait les accords d'une musique qui en ce lieu paraissait irréelle…


Ashrame s’assit, fasciné … « do what you want cause a Pirate is free …” fredonna-t-il presque malgré lui . Au bout de 3 heures de chants et d’alcool bon marché un miracle s’accompli…
- ASHRAME ! Dit une voix puissante, précise, pointue, affutée
- Qui l’dmande ? demanda le coach d’une voix particulièrement pâteuse de celui qui a bu plus que de raison …
- JE SUIS CELUI QUI HAIT ! Ajouta la voix
- Et qué séra, séééra
- JE T’AI CHOISI POUR ÊTRE MON PROPHETE !
- Jvais ddire mon pti bonhomme … bah t’es ou ? ohhhh PUTAIN ! lâcha le coache… t’as une sacrée gueule toi ! Tu m’fais penser à un gros plat de nouilles avec des boulettes de viande !    
- JE SUIS LE MONSTRE EN SPAGHETTIS VOLANT
- HAAAA bah voila ! Même bourré jsuis un putain de raté… jvois pas khorne ou Nuffle non, jvois un gros tas de spaghettis qui vole …
- AVEC DES BOULETTES DE VIANDE QUAND MÊME !
- Monsieur est susceptible …
- INCLINE TOI MORTEL DEVANT LE SEUL VRAI DIEU ! dit le MSV un peu vexé et vraiment en colère
- TU SAIS QUI QUE JE SUIS ? hein Môssieur le monstre a boulette ? dit l’administrateur en montant sur ses grands chevaux
- ASHRAME ! ET TU ES MON PROPHETE !
- Ah … repondit le coach sur son petit poney
- TIENS PREND CET EVANGILE
- …
- TA PREMIERE MISSION SERA DE MONTER UNE EQUIPE DE PIRATE !
- Des pirates qui jouent au blood bowl ?
- MES PIRATES PEUVENT TOUT FAIRE !
- Ok OK des pirates …
- ILS T’EMMENERONT VERS TON AVENIR ! A BORD DE LEUR BATEAU !
- Mon avenir ?
- LA BRETONIE !

Le lendemain matin, dans son lit …

- AH ma tête, pesta le coach… quelle heure qu’il est ? Putain de rêve … je ne me souviens meme pas comment je suis rentré …
- Patron demanda la douce et délicate voix de Floppy
- Laisse moi fidèle Floppy ha non va me chercher une putain d’aspirine

Ashrame trouva, bien rangé sur sa table de nuit, un livre relié d’une qualité médiocre, il était intitulé : « trucs que j'aimerais autant que vous fassiez pas ». Rédigé dans un langage quelque peu archaïque il définissait l’histoire, les us et les coutumes, voire les règles du Monstre en Spaghettis Volant …

- C’était pas un putain de rêve …
- Patron ? votre aspirine… Je me dois maintenant d’introduire le Capitaine Haddouk …
- Le capitaine had-ou-quoi ?
- Bonjour Marin d’eau douce ! Paraitrait que vous voulez embarquer sur l’veille Corinne ?
- La vieille corinne ? c’est pas celle qui tapine coté port ?
- Non pas cette vieille coquine ! un peu agée mais pleine d’expérience ! jparle de not’ rafiot paraitrait qu’on part en bretonie !

Ashrame profita de se temps long (tres long) pour parcourir en travers les « trucs que j'aimerais autant que vous fassiez pas ». Il y appris le rôle déterminant des pirates dans cette « nouvelle » religion ! Il y appris que les pirates étaient les premiers pastafariens, des « êtres absolument divins ». Il y lu que l'image des pirates avait été volontairement terni par les adorateurs des autres dieux, les présentant comme des « voleurs et des hors-la-loi ». Cette désinformation répandue par les vils employés de la compagnie du lait (encore elle !) avait eu un succès terrifiant. Partout dans le monde, les pirates étaient conspués. Leurs noms, terribles, étaient associés aux pires exactions alors qu’en réalité, les pirates avait toujours été des « explorateurs pacifiques répandant la bonne parole du Monstre en Spaghetti Volant ». Ils distribuaient des friandises saines, à base de soja, aux petits enfants, ils aidaient les orphelins et surtout les veuves.
Pire encore, ce mouvement avait permis à la planète tout entière de se maintenir dans un état parfait, mais la lente disparition des pirates et la décroissance continue de ce mouvement était intimement lié au réchauffement planétaire, aux tremblements de terre, aux cyclones et les autres catastrophes naturelles ! Cette théorie, somme toute farfelue, s’appuyait sur d’impressionnant graphique démontrant la forte corrélation entre les évènements ! Ashrame était conquis ! Il avait compris que sans l’ombre d’un doute que plus le nombre  que le nombre de pirates diminuait, plus la température mondiale augmentait. Pire encore, l’une des zones emettant le moins de gaz a effet de serre n’était autre que la baie des pirates, lieu prolixe en génération de Pirates …


Comme -Ashrame-, soutenez la BBBL, dites NON à la corruption !
Pour vos équipes, exigez le label ANTI-CORRUPTION.

Ashrame
avatar

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ashrame] Les Canards PastaraRiens

Message  Ashrame le Mar 13 Oct - 15:18

Le voyage dura de longues semaines à bord de la frégate du capitaine Haddouk sobrement appelé : le bateau Pirate.

Ashrame avait rapidement décelé le potentiel du navire. Pour un peu on aurait pu y mettre un terrain de blood bowl ! Au moins un terrain d’entrainement !
- Dites moi Capitaine, quelle est la taille de ce navire ?
- Ho bah environ 2500 barils moussaillon !
- Ha … et le pont ?
- Un tonnage un peu inférieur ! 2000 peu ou prou ahahahahahah
- Ha oui ahahahaha … c’est quoi la blague ?
- Bah peu ou proue, la proue d’un bateau

Après diverses tentatives ratées pour connaitre la taille exacte du bateau, Ashrame décida que la taille était suffisante et l’entrainement commença. Un entrainement difficile, souvent interrompu, mais ces fiers marins avaient de vraies dispositions pour le jeu de balle. Un pied agile, des mains calleuses, un esprit de corps … en gros des joueurs précis, pointus, affutés, proche des mouettes et des canards!

En arrivant en Bretonie les Pirates étaient devenu de vrais joueurs de blood bowl prêts à en découdre avec les plus gros gabarits !

[quote= Après le tirage des poules]

Bon les gars, on va devoir se sortir les doigts et le reste des poches ! On va en Bretonie pour gagner nos lettres de noblesses ! et pour déstabiliser les ducs et autres nobliots dans leur volonté de monter un nouveau championnat qui pourrait faire de l'ombre a notre championnat en déliquescence, mais ca je dois le penser et pas vous le dire !
Des questions ?
Bon !
Alors forcément j’ai reçu la convocation pour le championnat et le nom de nos adversaires écrit dans une langue antique … Heureusement que j’ai des notions de langues antiques et que j’ai pu traduire tout le bordel avec une table de concordance d’une rare ingéniosité ! Et comme vous l’ignorez surement, et si vous le savez il faudra quand même m’écoutez , le nom d’une équipe est son essence, sa substantifique moëlle, elle marque le caractère du coach, la dynamique de l’équipe, sa stratégie enfin bref c’est un code que peu savent déchiffrer !
Hein ? comment on va faire ? Rassure toi Floppy, je connais les arcanes des noms, de la numérologie, je peux faire revenir l’être aimé, lever une malédiction et réparer les motos russes !

Nous allons donc affronter : les Frelons ! Les frelons sont, parmi les hyménoptères, ceux dont la piqûre est la plus dangereuse. Par extension je dirais que c’est l’équipe la plus dangereuse ! stratégies ciblées, tactiques mortelle. Du coup ça fleure bon l’elfe noire ! Il faudra vous méfier !!!
Hein ? quoi ? c’est les Félons ? comment ca… ha oui tient donc ! Bon bah on oubli ça ressemble à une équipe de barrique ça ! C’est forcément une sous caste de chevaliers arrogants … des bretoniens qui ne servent à rien ! Le genre d’équipe que pourrait coacher Papy Tillage ! Bon faut pas faire dans son froc devant cette sommité du blood bowl, il a de beaux états de service, mais quand on les relit on voit les dates, ca remonte a perpette ses exploits, un de ces 4 il rotera du sang au fond de la fausse …

Bon ensuite nous avons les branches toniques ! C’est soit des sylvains, soit des halflings … une équipe qui se base sur la puissance de leur homme arbre ! un homme arbre jeune ! mon instinct, qui ne me trompe jamais, me dit qu’il s’agit de sylvains ! ca sera donc une équipe difficile a manœuvrer, fragile certes mais agile !
Hein ? bon c’est bon Floppy, depuis quand tu sais lire l’antique ? c’est pas de l’antique ??? Et ces drôles de lettres là ? ha… pas faux… bon on me dit qu’il s’agit des Brêles Toniques… une équipe de chèvres quoi… non les gars faut pas l’prendre comme ça ! c’est des bretoniens qui doivent avoir un coach dépressif ou en proie à l’autocritique ! donc c’est pas du voodoo, mais ca pourrait être Elender ou Oligunar, surement Oli et comme on dit souvent lui dit souvent, c’est un coach qui fait mal : « Aïe Oli »

Ya bien les Atomic Kaiju Alpha un nom qui laisse perplexe ! Alpha c’est le primaire, le groupe dominant ! donc c’est une équipe de castes comme des skavens ou des slanns ! Atomic, c’est explosif, mais ca induit aussi des mutations … et Kaiju … un kaijū est un terme étrange pour désigner des créatures tout aussi étranges, particulièrement des monstres géants. Des forces de la nature devant lesquels l’homme est impuissant… mais ce n’est pas une force chaotique, non vraiment pas … Ca doit être des putains de lezards … Ya qu’un coach capable de coacher des peaux vertes aux relents orientaux.

Hein ? un bon ? Pas mauvais ouais… Mon contact en Bretonie dit qu'on n'a pas affaire à un élève mais qu'on a affaire au professeur. Quand un pays veut monter une équipe qui doit pas échouer, c'est à lui qu'ils font appel pour entraîner les joueurs, d'accord ? C'est le genre de type qui piquerait la bière de Grim croc d’acier pour pouvoir pisser sur ton feu de camp. Ce mec là, tu le largues en bretonie, au milieu d’un cloaque avec un slip de bain pour tout vêtement, sans une brosse à dent et demain après-midi tu le vois débarquer au stade avec un sourire jusqu'aux oreilles et une équipe de nains esquiveurs. Ce type là est un professionnel. S'il est dans notre poule, il nous bâtera tous et il restera plus qu'un grand trou au beau milieu de notre amour propre. Alors tu vas trouver ce type, le descendre et on sera débarrassé de ce fumier !

Pardon patron, vous m’avez demandé de descendre un coach ?
Hein ? noooooon je plaisantais ahahahahahah !

Bon avançons : c’est quoi la prochaine équipe Floppy ?
Haaa les Be holder ! Eh bien voila , voila, voila… Dans le langage commun ca veut dire être titulaire … C’est un vœu pieux pour des vampires. Nan mais plus sérieusement ça ressemble à la profession de foi d’une équipe jeune, trop jeune pour faire du blood bowl ! une équipe de flipette qui va chercher à se protéger plutôt qu’à jouer la balle typiquement humain quoi ! Mais be holder c’est aussi be older des joueurs plus âgés, une race naine, slanns ou efliques donc … mais c’est surtout beholder, ou le tyrannœil cet ersatz de notre dieu, l’unique, le fantastique, le merveilleux Monstre en spaghettis volant … donc on peut penser que ce ne sont pas des elfes quelques soient leurs formes, ce ne sont pas des humains non plus … mais de pâles imitation de notre belle et chère équipe : des chaotiques !!!
Et quelle est le coach qui imite et qui irrite à la fois ? Celui qui se fait passer pour une vieille dame à bandelettes ? MomieNova ! le renouveau du jeu perdu, le seul coach qui a remis au gout du jour les techniques et les tactiques éventées depuis longtemps, avec plus ou moins de succès !

Et pour terminer Floppy ?
Les Rapid Rictus ? Un nom puissant, terrible, qui porte la mort en lui … Mais une équipe fragile qui se moque de la mort… quelle race ca peut être ? floppy une idée ?
Des nécromantiques ? Non, ils sont déjà morts, et cherchent à lui échapper pour quelques instants, quelques minutes de gloires supplémentaires… non mon bon floppy, ce sont des skavens ! J’ai connu un homme un jour qui disait que « La mort nous sourit à tous. Tout ce qu'on peut faire, c'est lui sourire en retour. ». Un homme sinistre, un coach de génie et un nécromant de talent. Mais ça ne peut pas être lui … il est beaucoup trop lent pour coacher des skavens … Ce bon vieux Voodoo, que son nom soit trois fois maudit. Coacher des skavens … pourquoi pas donner des sylvains au barabre huilé … haahaahahah bon soyons sérieux et évitons de jouer à nous faire peur avec ce père chattard … « si tu ne fermes pas ta cage, le père chattard viendra te prendre la balle !


Bon les amis, ça risque d’être compliqué, les adversaires sont de qualité, les joueurs mieux équipés que nous pour triompher, mais heureusement vous avez quelque chose qu’ils n’auront jamais ! UN COACH DE TALENT ![/quote]

A quelques minutes du début du match, Ashrame n’était plus aussi sûr de son talent . Kurlom s’était forgé une solide réputation dans le milieu pour ses capacités hors norme à utiliser ses joueurs à des rôles surprenants… Le voir coacher des Lezards n’était pas des plus rassurant. Ashrame craignait qu’il ait réussi à apprendre, à ses saurus, les gestes d’agilité élémentaires, qu’il ait transformé le Kroxi en quaterback de talent et les skinks en assassins au sang froid … Et comme si cela ne suffisait pas, le temps caniculaire assommerait plus facilement ses joueurs que les reptiles … En effet, incapables de maintenir une température interne constante, les hommes lézards sont des vertébrés à températures variable qui doivent utiliser les sources de réchauffement ou de refroidissement du milieu extérieur pour maintenir leur organisme à une température idéale: ils sont ainsi appelés "ectothermes". (ami de la culture bonsoir !). Bien que leur métabolisme est très bas et d'un mauvais rendement énergétique, ils leur est facile, grâce à leurs écailles ainsi qu’a une graisse sous-cutanée peu abondante de lutter contre le chaud. Cette absence de thermorégulation physiologique aurait pu être particulièrement dommageable pour une équipe d’hommes lezards traditionnelle, mais l’équipe des Atomics (qui porte effectivement bien son nom) a développé un moyen thermo-physique de régulation de leur température interne. Il s'agit d'une charge et décharge des calories emmagasinées par l'organisme sur des sites précis plus ou moins réchauffés par le soleil ou par chauffage artificiel, ceci, par simple déplacement de l'étrange animal, transformant cette chaleur en force, voire en puissance. Ainsi la TMP (température moyenne préférée) se rapprochait de la TMC (température maximale critique voire mortel) des autres équipes de lézards. En un mot la canicule allait transformer ces bêtes étranges en des monstres d’une puissance effrayante …

- Si tu doutes de tes pouvoirs, tu donnes du pouvoir à tes doutes … se tança-t-il gentiment. Il essuya les goûtes de sueur qui perlaient de son front. Dieux que la Bretonie était un lieu déplaisant.
- Il fait chaud hein coach, l’apostropha Jafaar
- C’est une fournaise, concéda le coach
- La faute au réchauffement climatique mais ca personne n’en parle jamais ! repris Zesther
- Mais faut pas vous inquiétez ! précisa Ricylle dit THE GREATEST pour d’obscures raisons, on est dans la place !
- Ha bah c’est con… si tu me l’avais dit avant j’aurais remplacé notre slogan : « CPR , ON VA VOUS METTRE LA MISERE » par « Contre la canicule : les Canards PastafaRiens sont dans la place » !
- En parlant de slogan coach, j’ai écrit une petite chanson que j’aimerai interprété avant l’match précisa Grossignol, la biquette chanteuse de l’équipe
- Pas de soucis, ça va motiver nos troupes ca !

Avant le coup d’envoi :

"Avec les Canards PastafaRiens ou CPR,
Preparez vous a vivre un vrai enfer !
Kurlom on va te défoncer
Prépare toi à abandonner !
Vous allez être trois fois vaincus
on va vous en mettre plein le ..."

BON ca suffit maintenant Grossignol !!! L’interrompit Ashrame, la prochaine fois je veux voir le texte avant !
Les Atomic Kaiju Alpha ou AKA (j’allais faire aka AKA, mais bon un bon mot ne doit pas en cacher un autre) ou encore les Atomix gagnèrent le toss (étrangement quand on en joue plus a bbcity, l’arbitrage semble moins honnête et moins droit !) et choisirent logiquement de recevoir la balle !
Mais alors qu’ils tentaient d’exposer la plus grande partie de leur corps pour se charger en puissance dévastatrice, une brise légère se leva et la température chuta démontrant bien le lien de causalité entre la présence des Pirates et l’effet de serre ! (eh ouais prenez en de la graine adorateur du chaos, de Nurgle et autres divinités mineures ! Le Monstre en Spaghetti Volant est dans la place et la température chute chute chute !). Cet évènement apparemment anodin, eu des conséquences dévastatrices pour les AKA … en effet, si la Température ambiante tombe en dessous de la TMP, il se produit un engourdissement de l'animal pouvant aboutir à la mort si la baisse est brutale ou prolongée. Pour les espèces modifiées Kurlomiquement, une baisse progressive et inattendue de la chaleur amène l’animal à une hibernation partielle.

Godzilla, le Kaïjuroxi (mot valise combinant Kaïju et Kroxi, on aurait pu, pour plus de significativité parler de Kaïjurooxie pour ajouter le coté rooquie du kroxi Kaïju !) or donc Godzilla, le Kaïjurooxie avait un besoin impérieux, pour libérer sa puissance dévastatrice du maximum de chaleur possible. Ce revers de fortune le plongea dans une certaine cataplexie salvatrice (pour les CPR). Incapable de bouger pendant la majeure partie du match, il joua à moins de 30% de ses capacités…

L’équipe des Atomix se met en route, laissant derrière elle son mastodonte déchargé. Bien que plus forts, plus rapides, plus puissants, en un mot : meilleurs, les lézards se heurtent à un mur compacte de poils et de cornes. Les Canards PastafaRiens subissent avec un certain flegme les assauts répétés de leurs adversaires refusant de s’engager sur une voie ! L’absence de leur arme de destruction massive (enfin absence … on s’comprend) perturbe l’attaque qui a du mal à se dépêtrer du marquage des Pirates (trop) habitués à maitriser les vagues revêches. L’attaque se fissure et si nous trouvons la plage sous les pavés, nous avons les skinks sous les saurus ! C’est donc une cage en skinks apparent que nous présentent les Atomix. Les Canards en profitent pour effectuer des attaques ciblées sur les plus chétifs de leurs adversaires !

Un skink, sort, KO sur la feinte d’attaque à droite des AKA. Les Chaotiques, pour stopper la progression adverse doivent s’engager laissant un boulevard à gauche. Kurlom le voit et ses troupes s’engagent rapidement. Mais la défense est sommaire et le porteur de balle ne peut se placer hors de porter de blitz…
Grossignol, la biquette chanteuse, arraisonne le porteur de balle qui sort sur commotion, montrant au monde entier l’esprit pirate, le genre d’esprit qui rigole pas quand il part à l’abordage ! Porté par le courage de ses partenaires, Pasteca , la biquette qu’a la grosse tête, s’élance, se sort du marquage d’un Saurus un peu collant, ramasse la balle, résiste à la charge de deux skinks suicidaires, en blesse un et part vaillamment vers l’enbut adverse ! Pasteca sera finalement repris par un joli move kurlomesque, blocage à deux dés contre qui se solde par une belle mise au sol. Un joli coup, bien orchestré par mon adversaire qui avait 1/3 seulement de se rater !

S’en est fini de la contre attaque pastafarienne. La mi-temps est sifflée sur un score à parité : 0-0, 2 blessés et deux ko (1 retour) pour les Atomix et 1 blessé et 3 ko (2 retours) pour les Canards !

A 9 contre 8 le matchs peut repartir sur de bonnes bases. Les Lezards n’ont plus qu’un skink disponible. Kurlom n’est pas serein, mais il a un plan !
Les chaotiques bien décidés à parfaire leur équipement commence à attendrir le cuir! La distribution de baffe se passe bien et ils s’engouffrent dans le trou laissé béant par son adversaire ! En tombant délibérément dans le piège des Atomix, les Canards pensent pouvoir les prendre de vitesse ! Ashrame avait lu un ouvrage passionnant publié par un artiste du jeu Nain tombé en désuétude Marius ! Il expliquait comment, en dépit de leurs courtes jambes, ils pouvaient aisément prendre de vitesse, par un jeu de passe efficace, les plus rapides des équipes ! Sa brillante carrière s’arrêta pourtant lorsque son « receveur » star fut dévorer par un loup garou…

Ashrame fort de cette expérience savait qu’il pouvait prendre de vitesse les lézards et se lança dans une attaque effréné…enfin plutôt qui fut freiné par ses adversaires bien décidés à en découdre (oui bon c’est assez ironique au final, on cherche à tanner leur peau pour coudre des bottes, ils veulent en découdre !) . Ce qui devait arriver arriva, les deux équipes s’imbriquèrent comme à la belle époque du bwa pare (sans la fée lation), et s’empoignèrent sauvagement !
Première victime de cette franche camaraderie ? le dernier skink encore sur le terrain qui fut poussé dehors sans ménagement. C’est a peu près à ce moment-là que Godzilla accumula suffisamment d’énergie pour se mouvoir (pas pour frapper efficacement, faut pas s’emballer ) et se jeter dans la mêlée perturbant encore plus l’attaque … Kurlom reprenant des couleurs a défaut d’avoir un jeu coloré, ordonna, à la surprise générale, a ses saurus de jouer leur jeu, comprendre esquive frappe, ramassage !

Ashrame jubilait, les hommes lézards n’étaient pas connu pour leur jeu de main, mais plus pour leur jeu de vilain ! Les lézards non, mais les Kaïju n’étaient pas de simples lézards … le sourire narquois du coach humain mourut sur ses lèvres quand le saurus sécha le porteur de balle, puis s’empara du cuir … Tous les éléments d’un film catastrophe (exceptée la fille au gros sein tentant de fuir la tragédie) étaient maintenant en place pour un match plein de rebondissement (enfin c’est surtout le ballon qui a beaucoup rebondit …).

Heureusement pour les CPR, le Monstre en Spaghetti Volant les bénit de ses boulettes de viande leur offrant la force de non seulement récupérer la balle, mais aussi marquer un TD d’une beauté toute relative !!!

1-0 score final pour un match d’une rare intensité qui aurait pu basculer d’un coté comme de l’autre ! Des actions en cascade, des cascades lors des actions … enfin bref un vrai bon match de blood bowl !


Comme -Ashrame-, soutenez la BBBL, dites NON à la corruption !
Pour vos équipes, exigez le label ANTI-CORRUPTION.

Ashrame
avatar

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ashrame] Les Canards PastaraRiens

Message  Elenalcar le Mar 13 Oct - 18:02

Du Ash dans toute sa splendeur !
quel plaisir a lire , bravo et merci cheers


Comme moi ,soutenez la BBBL et dites NON a la corruption !
Pour l'organisation d'un Blood Bowl honnête !
Le changement c est bientôt !

Elenalcar
avatar

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ashrame] Les Canards PastaraRiens

Message  Ashrame le Lun 26 Oct - 20:22

Et le commentaire de la ./.. J2 ! pour toi public ! je t'aime

\"Résumé du match: a écrit:
L’opposition entre deux équipes du chaos sans compétences est toujours un moment de franche rigolade, regarder ces biquettes tomber parce qu’elle veut courir trop vite / esquiver / ramasser la balle / la recevoir (rayer la mention inutile), les guerriers du chaos qui font la culbute dans le dur apprentissage de la castagne et les minos … ha non pas de minos  parce qu’on est quand même pas au cirque!
Ce match fut un exemple pour ceux qui en aurait véritablement besoin !
Alors meme qu’il commençait relativement bien (8 blocage réussis de suite pour les Canards avec 3 mises au sol youhouhou), le réchauffement climatique frappe encore et toujours ! Pour l’ordi de momie c’est la surchauffe !
On recommence avec les même joueurs mais des dés différents ce qui nous permet d’obtenir, dès le premier blocage, une interruption de tour (double TO de block sur le premier block, ca fait mal au cul). Puis, parce que jamais deux sans trois, les canards décident de recommencer avec un block plus que mou (voire incapacitant) sous les yeux de leurs adversaires un brin amusé. Mais cette fois ci la relance fonctionne ! (eh ouais ! on est comme ça nous ! ) et les baffes pleuvent. Surpris les Beholders accusent le coup (voir les coups) et perdent un premier joueur (ko je vous rassure). Les pirates se mettent en marche et avance centimètres après centimètres. Les pastaforiens font mine d’attaquer à droite pour déborder à gauche, sortant coup sur coup deux autres joueurs adverses (tour 3 et 4). Les pirates fondent alors sur leurs proies comme des … pirates sur un navire (oui bah on a tout dépenser pour les joueurs et l’encadrement, on avait plus grand-chose pour les métaphores et les armures, mais ca c’est du spoile !)…
Rien ne semble pouvoir arrêter cette terrible machine de guerre ! Rien ? Hummm si… les Beholders sont solides et se repositionnent pour couper l’avancée (à) gauche des canards boiteux  bien aidés en cela par une double tentative ratée (doublement ratée en fait salop^rie de biquette qui savent pas gfiser !) de prendre de vitesse nos adversaires. Le match est tendu, l’absence de relance n’aide franchement pas à ramener un tant soit peu de sérénité chez les CPR d’autant plus que l’avantage numérique fond comme une glace le jour de la canicule ! (beware the rechauffement climatique et les pingouins !) Sœur haine sort ko, les Pastafariens se recentrent et percent à droite, Esther la biquette agée mais diabolique, mais agée (l’ostéoporose tout ca ) se sacrifie pour son équipe. Lamain o’Collet, le porteur de balle, s’emballe et va marquer au tour 7 sous la pression de ses adversaires (avec une relance j’aurais tenté un BC hasardeux mais sans relance, sans comp et vu le mood de mes joueurs 3 blocages à tenter m’ont paru un tantinet osé…) .
1-0 tour 7
9/10 à la reprise (un ko revient de chaque côté)… Les Beholder jouent le coup à fond ! et 3 joueurs investissent le terrain !
C’est alors qu’Ashrame tentera son premier coup de Jarnac du Baron de Jarnac, un nobliot bretonien ! Pour empêcher un joueur d’avancer, il choisit de sacrifier Ricylle The Greatest, (meilleur joueur du match précédent selon la presse) qui prend son élan, accélère et se jette sur son adversaire au sens propre du terme ! Le choc est terrible, brutal ! Une biquette reste au sol, la jambe cassée … Ashrame sourit… Son plan était habile et se soldait par une réussite totale !
Son sourire mourut lorsqu’il s’aperçu que c’était The Greatest qui sortait sur civière …   2 blessés à 0 l’addition commençait à être salée même pour un adorateur de pâtes aux  boulettes ! heureusement, pour marquer, les Beholders doivent réussir l’impossible ! (blitz, d’une esquive, de deux gfis + d’une passe longue) et comme à l’impossible nul n’est tenu … c’est la cata, c’est la cata, la catastrophe !
Le match reprend donc  a 10 vs 10 pour les chaotiques (oui bon pour aider et clarifier le discours il a été décidé que les CPR étaient plus des pirates que des joueurs du chaos et que les beholders seraient, par conséquent, plus des chaotiques que des joueurs de blood bowl !)

Et là, comme toujours avec les Pastafariens, leur ennemi héréditaire, fait une entrée remarquée ! L’air devient difficilement respirable, le soleil brille d’une chaleur inhabituelle… la canicule arrivent marquant la défaite annoncée du Monstre en Spaghettis Volant ! Ou tout du moins sa capitulation pour ce match !
Les « let me beholders » mettent la machine à baffes en marche profitant ainsi  de la faiblesse des pirates pour leur en coller une bonne palanquée ! L’équilibre numérique se rompt très rapidement et les pirates se retrouvent a jouer, en miniature, le mal qui ronge notre siècle : la disparition annoncée des pirates dans le monde (qui entraine le réchauffement climatique, comme je me dois de vous le préciser !)

A 8 puis 7 la défense devient moins … percutante ! Les blocks restent mous, voire très mous (push push push push push push push … ) mais les intrépides pirates peuvent venir sécher le porteur avec une action un peu folle (comprendre deux gfis) bien heureusement le Faller de la Sueur se croute comme une merde sous l’effet, surement, de la chaleur ! C’est sûr qu’a transpirer comme une bête ça n’aide pas ! (belle séquence 1 2 1, on ne rate pas tout quand meme… )… C’est un boulevard ! les Beholders n’ont plus d’opposition et emporté par leur fougue marquent en oubliant deux choses :
1/ il reste deux tours
2/ il fait chaud, très chaud, et au jeu de « je suis résistant à la canicule, les pirates se posent la ! »… et comme le nota Ashrame avec une certaine philosophie avec 5 joueurs blessés (mais un soigné quand meme) on a moins de chance d’avoir des insolations ! »
Et effectivement ! 5 joueurs des profondeurs (des béholders quoi) ne reviennent pas … l’équilibre rebascule et le coach des pirates se prend à rêver d’une victoire amplement méritée !
Le public, qui aime que les choses soient… hummm plus équitables, ou alors qui déteste les pirates, décide d’envoyer un rocher sur le seul joueur ayant réussi quelque chose du match … le commotionnant pour le coup !
ça commence mal … les Pastaforiens se placent (bon 1er gfi raté, sinon c’est pas drole) donc on doit relancer … Les beholders comprennent leur erreur et decident de s’acharner sur Sœur Haine qui revenait de la mort (bon mort/ ko / ko / mort) l’y renvoyant une nouvelle et dernière fois !
Ashrame accuse le coup … mais sait que tout peut encore arriver ! il suffit de ramasser (3+) gfiser (2+) transmettre (3+) lancer (3+) réceptionner (3+) et marquer ! Mais Ashrame en vieux filou a garder : une relance les chances sont alors démultipliées passant de 16.5% à 41.15%!!!
Bon dans l’univers d’Ashrame ca veut dire : not possible ! le ramassage sera (pour la troisieme fois de suite dans cette mi temps) ratée tuant dans l’œuf, poussins, poules, cochons, couvées (a remettre dans le bon ordre, pour les coachs joueurs ! eh oui ! Ashrame pense a vous et vous offre des jeux en plus d’un commentaire !)

1-1 c’est dur … et bien à la fois ! (non élénalcar n’y vois aucune allusion lubrique)

Joueur du Match chez les Canards Pastafariens : a écrit:
Sœur Haine :
Rien ne prédestinait cette biquette volontaire mais revancharde à devenir un jour un joueur de blood bowl (comme quoi on peut dire que la nature est bien faite). Rien ? si ! son incroyable pugnacité, sa haine profonde de ses congénères et sa volonté sans faille de faire le mal… Autant de « qualités » qui auraient pu en faire l’une des plus redoutés biquettes de l’histoire du blood bowl si elle n’avait eu un léger, très léger handicape … En effet Sœur Haine était atteinte de Kératacône, une maladie de l’œil peu connue. La Kératacône est une déformation évolutive de l'oeil et plus précisément de la cornée. La cornée devient très bombée voire conique, ce qui n’aide pas dans le jeu de balle, mais qui peut entrainer des situations plutôt amusantes, voire comiques !
En effet, la cornée est normalement bombée et suit la courbe de l'oeil. Elle a un rôle très important dans la vision car elle reçoit et filtre les rayons de lumière avant de les diriger vers la rétine, située à l'arrière de l'oeil. La rétine transforme ensuite les rayons en signaux, interprétés par le cerveau en images, jusque là, rien que vous n’auriez pu exprimer vous-même. Mais une cornée atteinte de kératocône se ramollit, elle devient trop souple, ce qui pour une biquette aussi obstinée est assez ironique et s'abîme jusqu'à se déformer. Les rayons qui la traversent sont dérivés et mal perçus par la rétine. Résultat : l'image est déformée, on voit flou, les images se dédoublent…Si en temps normal cette maladie évolue et se stabilise, il existe une forme sévère, implacable qui évolue très vite (trop ?) et abouti à la perte quasi totale de la vision !

Sœur Haine était atteinte de cette déformation (plus) agressive et perdait progressivement sa vue, tant est si bien que celle qui fut la vigie du « Bateau Pirate » n’y voyait plus goute ! Au lieu de se retirer (après un match ) et avoir l’une des carrières les plus courtes (pour un joueur encore vivant), la Biquette s’obstina, persuadée que le Monstre en Spaghetti Volant, qui n’avait à proprement parlé pas d’Yeux non plus (juste des boulettes de viandes) lui montrerait la voie !
Les Beholders, un peu tatillon au sujet de la vue et des yeux en général (avec un monstre qu’a qu’un œil, on peut imaginer le sens de l’humour limité des joueurs de l’équipe et du coach) s’acharnèrent sur le canard pastafarien incapable de voir les coups venir … Ce qui devait arriver, arriva, un coup, plus fort que les autres KOta notre biquette, qui se releva pourtant une première fois. Un deuxième coup, qui aurait pu être le dernier, la tua nette en fin de première mi temps ! L’ensemble des joueurs furent particulièrement surpris de la voir reprendre sa place, comme si de rien n’était en début de seconde période. La deuxième mi temps se passa comme la première, cette biquette obstinée prit encore un KO, revint pour la troisieme fois du match avant de se positionner aux avants postes pour peut être recevoir la balle et marquer son premier TD, ce qui pour une chèvre Kérataconique aurait été un exploit digne des légendes, mais alors qu’elle regardait le soleil avec attention, pensant qu’il s’agissait de la balle qui tardait a redescendre, un Guerrier du Chaos énervé et bien décidé à en finir l’arrêta (définitivement) d’une simple manchette réussissant donc à coller, avec une incroyable exactitude à la célèbre tirade :

Haine, ma soeur haine ne vois-tu rien venir ?
Je ne vois rien que le soleil qui poudroie (bah oui, c’était pas l’ballon), et l’herbe qui verdoie (ca on t’a aidé à la voir de plus prêt)


Comme -Ashrame-, soutenez la BBBL, dites NON à la corruption !
Pour vos équipes, exigez le label ANTI-CORRUPTION.

Ashrame
avatar

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ashrame] Les Canards PastaraRiens

Message  Ashrame le Lun 2 Nov - 17:44

J3 : Ducks Awaikning !

J3 a écrit:
Les rats quittent le navire !
Ashrame était d’un naturel plutôt confiant, après l’échec critique du match précédent, il était passé à un entrainement plus … physique !
Jouer la balle avec des chaotiques n’était pas forcément le plus important, même si chaotique avait le pied sûr des pirates (je parle de pied sûr, pas de quelqu’un qui marche sur un pirate, quoique vu comment on a pris cheros on peut se poser des questions légitime ) ! Il avait donc axé l’entrainement de son joueur phare, sa marqueur (100% des td), sa star vers la castagne !
« Tu penses castagne, tu vis castagne, et surtout TU CASTAGNES !!! » tels étaient les maitres mots !

Ashrame adressa d’ailleurs au coach adverse une petite mise en garde sobrement intitulée « vous allez voir ce que c’est la castagne » ! Une vraie performance, l’un des GDC ayant même retenu une suite de chiffre compliquée …  (vous reconnaitrez les 4 GDC …)


Les CPR gagnèrent le toss, ce qui était plutôt de bonne augure. Les Rapids se disposèrent en crottes de rats ! comprendre petit tas de rat(tatiné) pour recevoir l’impact , quand tout à coup … (suspens) ils se sentirent … (resuspens, avant de lever ce suspens qui monte comme une bonne mayonnaise, nous allons passer par une légère, très légère, digression ! )

Vous ne le savez sans doute pas, et si vous le savez déjà ça vous fera du bien de le relire, mais l’une des manières les plus courantes de communiquer pour le rat est le marquage urinaire. Les mâles sexuellement matures sont les plus prolifiques, bien que des femelles peuvent également marquer, en particulier la veille de leurs chaleurs. Le marquage urinaire est donc considéré comme une façon de signaler une réceptivité sexuelle chez nos amis rongeurs. L’urine joue donc le rôle d’aimant, lorsque les skavens aspirent les particules odorantes qui se trouvent dans l'air, l'épithélium olfactif active les cellules neuronales de la zone qui envoient une réponse nerveuse directement au cerveau brouillant le sens du commun, la raison voire le sens des réalités. Or donc (retour à la réalité du match) les Rapids sentaient que quelque chose n’allaient pas. Ils se sentaient attirés, irrémédiablement attirés vers leurs puissants adversaires. Leur vêtement exhalait une odeur enchanteresse qui leur faisait perdre le sens des réalités …
Pas moins de 5 skavens se collèrent, tête en avant, contre leur adversaire, incapable de réagir, incapable de se défendre. La sanction tomba (et les rats aussi … surtout les rats) 2 blessés (dont le Rat Ogre) au premier tour !

Ashrame savoura se moment et s’autorisa un sourire fugace ! Après la biffle que ses joueurs avaient encaissé face aux chaotiques beholder, la somme des blessures adverses fleuraient bon la victoire !

Les Canards Pastaforiens feintèrent à gauche avec de se recentrer et de progresser. Les Rapids tentèrent de compenser l’absence d’impact physique et l’infériorité numérique par leur grande vitesse, mais c’était peine perdue ! TD des pirates dès le 6eme tours laissant 3 tours à leurs adversaires pour tenter d’égaliser !

Le retour du Rat Ogre sonna la révolte pour les rongeurs humanoïdes qui tentèrent de s’infiltrer, balle en main, entre les lignes des chaotiques. Infiltration réussie ! L’un des runner encagé, lourdement protégé, pénétra à distance de td…
Les Canards comprirent rapidement qu’ils ne pourraient atteindre le porteur de balle, mais s’il ne pouvait briser la cage, il pouvait y rajouter une paroi (presque) infranchissable ! C’est à ce moment précis que nous noterons le forte ressemblance entre des coureurs d’égout skaven et toute la subtilité de la langue française qui, par l’utilisation bien senti d’un adverbe peut transformer le sens d’une phase, qui par l’utilisation d’un adverbe pourtant invariable, peut faire muter une quasi certitude en un échec critique !

Or donc après une action digne des plus grands coureurs de la planète, la star auto-proclamée des Rapids Rictus, retrouva le sourire en égalisant à la toute dernière seconde du temps réglementaire !
1-1 à la mi-temps… c’est dur, mais si un skaven ne peut pas l’faire qui le peut ?

La seconde mi-temps commence sur une note moins légère dans l’esprit d’Ashrame qui rêvait d’effacer ce rictus moqueur de la bouche des rapids !  Les Skavens veulent scorer vite, très vite et se positionnent réaliser leur rêve. Les Pirates tentent adroitement de leur couper l’avancée ! avec une stratégie dit de la pince ! (ne correspondant pas au caractère un peu pingre de leur coach). Dans leur volonté d’envelopper l’attaque, les Canards commettent une erreur et voodoo entrevoie une porte de sortie ! Pour cela le rat ogre doit pousser une fois puis une seconde leurs adversaires libérant ainsi le porteur !

Voodoo tente d’expliquer la stratégie à son mastodonte qui a du mal à comprendre les gestes excédés de son coach, perturbé par l’odeur tenace d’urine de rat qui se dégage des fripes des Pastaforiens. Il se sent attiré une nouvelle fois, irrémédiablement attiré … et au lieu de frapper son adversaire directe il tenta d’en rejoindre un autre pour lui lécher frénétiquement les aisselles ! Ce qui devait arriver, arriva, il chuta, lourdement … puis tout s’enchaina, le porteur fut appréhender, les chaotiques le traitèrent comme un rat sur un bateau : un bon coup sur la nuque, histoire de s’en débarrasser, ils récupérèrent la balle et filèrent vers le 2-1 sous les acclamations d’une foule euphorique !

2-1 c’est beau comme le Songe d’une nuit d’été … 5 blessés une passe … une pluie de pex qui compense aisément le match catastrophe de la dernière fois !

Revenons quelques seconde sur l’action de la seconde mi-temps ! Voodoo avait de vraies raison d’apprécier son Rat Ogre sur le match, bien que peu présent sur le terrain, ce dernier ne réalisa quasi aucun animal sauvage que ce soit pour bouger, ou pour frapper ! Bien me direz vous … mais lorsqu’un missclick arrive et qu’on demande à l’épais rat de passer pas une mais deux zdts deux fois de suite on peut se dire qu’au final un bon vieux animal sauvage des cavernes auraient été … intéressant !


Comme -Ashrame-, soutenez la BBBL, dites NON à la corruption !
Pour vos équipes, exigez le label ANTI-CORRUPTION.

Ashrame
avatar

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ashrame] Les Canards PastaraRiens

Message  Jahstrad le Lun 2 Nov - 22:04

énooorme cette vidéo Laughing Laughing Laughing



Jahstrad
avatar

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ashrame] Les Canards PastaraRiens

Message  Ashrame le Sam 30 Jan - 14:25

Post fausse présaison et donc présaison poule Bastogne :
Bastogne Match 1 a écrit:

Un match difficile, très difficile. C'est comme ça qu'Ashrame aurait pu le qualifier s'il n'avait été évacué, tour 6, pour finalement laisser son équipe se débrouiller (bien mieux) toute seule.
Une attaque brouillonne en première instance qui montre les lacunes chaotiques et le manque de préparation de début de saison. Les humains tentent de tenir le centre mais doivent céder du terrain devant des sorties a répétition (bon 2 mais ca libère bien). Après un bref arrêt les chaotiques arrivent a reprendre leur avancée mais son stoppé par une pelouse (bcp) trop humide... les sabots glissent et le porteur perd (et ca sera un peu son let motive pendant tout le match) la balle ...

Le temps semble alors se figer et les joueurs se lance dans une foire a l'empoigne digne des plus grands vidéo gags... Puis une odeur nauséabonde s'élève de l'autre côté du terrain... les sons raisonnent dans le crane d' Ashrame, sa vision se trouble et tout devient noir et calme...
Le reste du match se fait en automatique, sans conviction, sans réflexion, sans intérêt.


Bastogne Match 2 a écrit:

Il arrive dans la vie d’un homme, même s’il n’est qu’une bête ou plutôt le chainon hybride manquant entre l’homme et la bête, qu’ils doivent combattre l’impensable, affronter ses peurs, et pourquoi pas d’essayer de vaincre ses pires ennemis ! Ainsi, lorsque des pirates écolo se trouvent confronter à des ingémineurs diaboliques, l’affrontement est inévitable, violent, sanglant…

C’est ce qui arriva aux Canards PastafaRiens (CPR)… par deux fois ! Ils commencèrent par affronter les horribles petits barbus coachés par un poulpe géant. Ils perdirent avec, de l’avis de tous, la manière d’un tyran qui s’effondre tragique, superbe, grotesque! Ce premier revers dans la lutte contre le réchauffement climatique fut sans appel (enfin si y’a eu un appel, mais l’exclusion d’un vieux clodo accroc aux matières fécales n’était pas précisément la réponse espérée… ) Puis les CPR avaient priés leur Dieu, l’implorant de faire disparaitre les impies … ce qui étrangement arriva. Après leur belle victoire en finale de la première non coupe BBBL en bretonie, le coach Zoid et son équipe décidèrent, à la surprise générale de « s’en aller »…

Puis le destin, cet être divin et farceur, permit aux Canards (pas si) boiteux de chausser leurs crampons, une fois encore, contre l’horreur de la pollution mécanique, de se dresser contre l’inéluctable réchauffement en arrêtant la lente progression de leurs adversaires vers leur but ultime : la production d’un roule-mort.

C’est dans cette ambiance à couper au couteau, (ou plutôt avec des griffes et des chataignes) que commença le match opposant d’un coté les Canards PastafaRiens contre les Granites Smith !
Les horribles nabots gagnent le toss, prennent la balle et distribuent des poires ! Les canards apportent les chataignes et Lamain O’Collet sort l’ouvre boite (les griffes) pour en extirper les pommes qu’elles soient smith, golden, granny, pinky … tout y passe !
Le puissant Guerrier du Chaos épluche puis découpe spérant toujours la barbe du reste du corps pour éviter les pépins ! Très vite les petits être s’enlisent. La puissance physique de leurs adversaires et l’incapacité nanesque à sortir un joueur adverse pesant fortement sur leur capacité à construire le jeu !
Vous l’aurez compris : Les Chaotiques tiennent le centre, et les nains doivent essayer de glisser dessus sans se laisser submerger ! Elenalcar tente un coup de fourbasse en envoyant, en pointe son deuxième coureur ! Les CPR profitent alors de l’occasion pour sanctionner le porteur du ballon trop peu protéger !
4 ramassages consécutifs ratés stopperont les velléités de contre des chaotiques en première mi temps ! 0-0
La deuxième mi temps commence à 10 braves (le quaterback KO décidant de ne pas revenir du match) contre 11 affreux !
La balle tombe dehors (merci le coup de vent ou plutôt coup de pouce de notre boulette aux spaghettis volants !) ce qui permettra aux CPR de sauter l’étape « je ramasse la balle » bien problématique en première !
Jem, le minautaure à la chevelure étincelante embroche un défenseur adverse ramenant les deux équipes à une double égalité parfaite (numérique et au score) . Les Chaotiques feinte à droite avant de repiquer à gauche. La défense est serrée, elle s’est durcie ! Un deuxième joueur sort coté CPR (un HB sans comp) mais la défense nain a du s’étaler laissant les Canards progresser sur le coté gauche ! Les nains tentent le tout pour le tout pour revenir et ca marche, ils arrivent, par une savante défense en ligne a freiner l’attaque !
Devant l’emballement des fans, Ashrame décide de pousser deux joueurs dehors. Ce faisant il laisse une chance, à son adversaire, de blocker le porteur de balle ! Mais Elenalcar et ses pommes acides ont des aigreurs ! Le blocage un dé qui aurait pu tout changer (ou presque) échoue !
S’en est fini des espoirs adverses… les chaotiques vont marquer, presque aisément, le premier et unique TD de la partie, gagnant ainsi, à l’arraché, une victoire (forcément) bien méritée !

Bastogne Match 3 a écrit:

Toujours la même entrée, la même prière, les mêmes mots répétés en boucle par le coach pour invoquer le Dieu des boulettes en spaghettis volant…
« La marche du vertueux est semée d’embûches qui sont les entreprises que fait sans fin, surgir l'œuvre du malin. Béni soit-il le coach de bonne volonté qui, au nom de la charité se fait le berger des marins qu’il guide dans la vallée d’ombre de la mort et des larmes, car il est le gardien de son frère et la providence des enfants égarés. »

Toujours le même stress, la même appréhension tour après tour, match après match. Ashrame était rincé, fatigué, vidé en un mot il était las ! ou là mais bon qu’il soit ici ou là ça n’intéresse malheureusement que lui. Mais quand je dis las, la… ça dresse beaucoup plus finement l’état d’un homme usé par des années de coachings au plus haut niveau, fatigué par des mois de direction, épuisé par des heures de jeu… là donc, ça nous intéresse ! Le (pas si) vieux coach regardait son équipe avec un sentiment étrange, une sorte d’étonnement admiratif, d’incompréhension mêlée à une grande fierté. Le match d’hier avec été un match référence : la victoire dans l’adversité, le triomphe dans le désastre, cela lui rappelait le mot de Cambronne, ce général magnifique qui fut grand dans la défaite, concis dans sa réponse, parfait dans sa chute !

« MERDE ! »
Le match devait être simple : d’un côté des marins aguerris luttant contre le réchauffement climatique et la prolifération reptilienne voir rectiligne ou reptiligne si on aime les haplologies lourdes de sens. De l’autre des lézards plus ou moins gros, sans talent (ou presque on ne notera que peu de compétences dans ce monde de brute). Les Tenochs ou técoss pour les fans gagnèrent le toss, les canards le cœur du public !
Les lézards se dispatchent sur le terrain dans une volonté crasse de débordement généralisé. Les Chaotiques ne sont pas contre laisser les reptiliens marquer vite, il offre donc une défense correcte, à base de frappe chirurgicale sur les éléments les plus faibles pour attendrir les peaux et surtout régler ce satané problème de surpopulation reptilienne ! Les coups pleuvent mais les peaux tiennent ! En deux tours seulement la rapidité reptilienne aura réussi a prendre le pas sur la solidité chaotique : 1-0 tour 2 …

Un observateur attentif aura remarqué que les Técos auront aligné la combinaison maintes fois gagnant du 1+1= 2 ou encore 1 TD + 1 blessure = 2 tours !

Les chaotiques reçoivent le cuir en se tour 2. Le stade en ébullition laisse s’écouler des spectateurs en chaleur ! Lorsque le terrain se vide de sa mixture on retrouve pas moins de 10 joueurs au sol … 7 lézards et seulement 3 FAMEux (« ils ont le FAME EUX ! » ) Canards dont … le porteur de Balle Ricylle THE Greatest … L’attaque se met en place assez facilement et les 4 derniers lezards debout sont « sanctionnés » (ou plutôt gentiment mis au sol … ). La réaction est brutale, implacable. Les écailleux, vexés d’avoir été mis au sol Kote une première biquette. Puis dans un second temps, ils décident, dans un acte d’une mansuétude impressionnante d’homogénéiser Levydance, la biquette boiteuse en lui brisant son autre genoux et mettant ainsi fin à une carrière prometteuse (en terme de souffrance). Très rapidement donc, les Canards pourtant plus puissants et plus violents (sur le papier, mais qui utilise encore du papier ? ) se retrouvent en très nette infériorité numérique (ha bah voila, le numérique est l’ennemi du papier, et de manière pragmatique et rationnelle que des techos aient l’avantage du numérique quand les canards sont encore en papier journal ne choquera personne !)
C’est donc l’ère du numérique qui semble l’emporter sur les vieilles publications ! Mais bon an mal an les biquettes, portées par une vachette réfractaire, progressent … mais ne perce pas (le code) !
Il faudra attendre le 7ème tour pour que THE Greatest s’envolent pour marquer un td tout en force ! (blitz 2 dés, esquive 2+, gfi)

Tour 8 : 1-1, 2 blessés +1 ko contre un ko adverse (qui revient lui), 9 contre 11.
Fort de leur avantage numérique (gasp), les lezards comptent bien enfoncer le clou, mais a défaut d’outil c’est la tête d’un guerrier du chaos qu’ils enfonceront dans l’astroganit … l’apothicaire sauvera ce qui peut être sauvé, mais sans faire de miracle non plus (oui bon ramener un gars a la vie en lui donnant -1 en armure ca peut ressembler à un miracle, mais c’est en réalité un miracle de seconde zone, une mise en préretraite en somme)

Deuxième mi temps : 1-1 3 blessés (+1 ko revient mais sans apo) contre 0 + 0 = la tête a… enfin vous savez quoi !
La seconde mi-temps s’annoncent ardue ! Mais pour paraphraser notre bon ami Cambronne : un Canard meurt, mais ne s’rend pas ! Les CPR reviennent donc avec une volonté toute relative de faire MAL voire très mal à leurs adversaires ! Et à ce jeu qui de mieux que Lamain O’Collet (griffe chataigne) pour faire rétablir l’équilibre ?
Le gros guerrier s’élance, percute de plein fouet un saurus disposé ici pour l’occasion, la bestiole s’envole sous l’impact, le stade retient son souffle, Ashrame crache le sien en HURLANT un «CREVE » de bon aloi ET PAF ! Comme pour répondre à cette imprécation le saurus se rate sur sa réception : sonné !
(bah oui on se doit de rendre excitant l’un des plus grand moment de passage d’armure du match côté canard ! )
Les Téchos veulent rendre coups pour coups. Le Kroxi s’élance, percute Mamie Zesther (Block/garde) et l’envoie valdinguer d’un coup de queue… c’est le 4ème blessés du matchs, 4ème coté des CPR, 4ème blessure grave (Mort/ commotion grave / hanche/ hanche)…
11 / 8 ca devient critique …
Le tour suivant commence mal… très mal. Les Canards dépassés par le nombre ploient … ils essayent, une fois n’est pas coutume de se débarrasser de leurs adversaires sans succès… arrivent les 3 dernières seconde su temps réglementaire, The Greatest s’élance, dégage Lamain O’Collet et se pose en soutien contre le Kroxi. C’est une tactique de la dernière chance extrêmement dangereuse. Si le guerrier du chaos ne sonne pas (au minimum) l’imposant lézard, s’en est fini de l’attaque des Pastafariens. Le guerrier frappe avec la puissance du forçat et la précision de l’horloger, bien qu’on ait rarement vu un forçat horloger … Le mastodonte s’effondre, il est KO !
Cystérion blêmit, Ashrame respira !
Mais si la situation venait de s’alléger un peu pour le coach chaotique, elle restait (nettement) à son désavantage ! Les lézards toujours conscient de leur supériorité vinrent coller, avec abnégation leurs adversaire dans l’espoir fou de les asphyxier !
Il s’en fallut d’un blocage (avec relance) sur le porteur de balle après un tour désastreux des CPR (push push push push ) que la situation, déjà complexe, ne deviennent inextricable ! Mais Nuffle à ses voies qui sont parfois aussi impénétrables que les écailles de saurus de ma connaissance !
C’est le signal qu’Ashrame attendait !
En s’engageant ainsi dans les lignes ennemis Cystérion est tombé dans ce que nous appelons traditionnellement un piege à Kien ! Comprendre une opportunité qui ne permet pas de profiter de la balle… (même si au final mettre la balle par terre en risquant qu’elle sorte n’est pas exactement « une opportunité sans opportunité » , mais ne sombrons pas dans le marcusianisme primaire en étant plus tatillon que monsieur tatillon ! )
Or donc le saurus s’est élancé poussant sur le bord de touche le porteur de balle et s’exposant a de mauvais blocages de la part des CPR (bon comme notre spécialité c’est les fleches et les blocks de merde on est confort !)
Push push et patatra le saurus est poussé et dans la foule finira !
L’écart numérique se réduit … à ce même tour un skink ( l’horrible petite crotte +1 agi) est (enfin) blessé mettant fin à l’impunité statistique du « je colle dont j’essuie » qui semblait coller (ce qui est un comble pour un essuie tout) à la peau des lézards ! Les Téchos en comprennent pas l’avertissement et collent deux fois plus ! (en gros ils ont collé tous les joueurs au lieu de 5-6 avant) , les tours s’égrainent et les canards s’embourbent. Ashrame transpire, Cystérion aussi … Vient le dernier tour… les choix se réduisent drastiquement. Il faut tenter pour gagner, tout donner … THE Greatest s’élance, Grossignol s’extirpe du marquage de deux skinks, le porteur avise son partenaire, ajuste sa passe… la balle s’envole et atterri dans les bras de Grossignol ! Cystérion est atterré
2-1 score final

Bastogne Match 4 a écrit:
Previsionnel

Bastogne Match 5 a écrit:
Previsionnel


Comme -Ashrame-, soutenez la BBBL, dites NON à la corruption !
Pour vos équipes, exigez le label ANTI-CORRUPTION.

Ashrame
avatar

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ashrame] Les Canards PastaraRiens

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

BBBL :: GESTION :: Equipes

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum