[Quenelle j5] Les Canards Pastaforiens (Ash) 2-1 (Oscar) Les Félons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Quenelle j5] Les Canards Pastaforiens (Ash) 2-1 (Oscar) Les Félons

Message  Ashrame le Sam 14 Nov - 1:34







On est les champions... de Quenelles eh ouais !
un match dur dur pour oscar qui prend cheros et qui ne peut pas faire grand chose devant l'hécatombe ...


Comme -Ashrame-, soutenez la BBBL, dites NON à la corruption !
Pour vos équipes, exigez le label ANTI-CORRUPTION.

Ashrame
avatar

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quenelle j5] Les Canards Pastaforiens (Ash) 2-1 (Oscar) Les Félons

Message  Oscar Tilage le Sam 14 Nov - 1:51

Affreux, affreux, affreux...

Réservé



Oscar Tilage
avatar

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quenelle j5] Les Canards Pastaforiens (Ash) 2-1 (Oscar) Les Félons

Message  Ashrame le Lun 16 Nov - 18:41

On est les champions, on est les champions, on est , on est, on est les champions !

Ashrame n’osait y croire ! Ses joueurs, des marins adorateurs d’un dieu pour le moins surprenant, avaient réussi l’impensable : gagner la coupe de la quenelle et de fort belle manière : 4 victoires et un nul en 5 matchs contre des coaches connus et reconnus (au moins dans la rue, pas forcément pour leur talent mais l’important a toujours été qu’on parle de vous, que ce soit en bien ou en mal n’est il pas ?)
Ce dernier match avait été l’apothéose ! Le point d’orgue de la saison … L’arrivée de Jaime Provost Mercier, Le minotaure à la crinière étincelante avait apporté de la percussion et de la violence à cette équipe.

Les Canards PastafaRiens gagnent le toss et décident, oh surprise, de recevoir l’engagement. Le temps est sombre, l’ambiance lourde. Une pluie fine tombe sur la pelouse du « Bateau Pirate », le match promet d’être … glissant. Mais comme toujours avec les CPR le temps est incertain, le temps est changeant et une fois la balle bottée la pluie a cessé laissant sur le sol une fine pellicule d’eau.
Pour rester dans la thématique, les Canards commencent à éclaircir les rangs adverses à base de powpowpow … un premier pégu sonné, puis un autre ko, c’est à ce moment précis qu’entre en jeu Jaime Provost Mercier qui se trouve opposé à l’homme hypnotique, le « Crocodile Dundee » de l’astrogranit : un paysan dont le vrai nom importe peu ! Le bretonien est confiant, il connait bien les bêtes de sommes et pour cause, c’est un éleveur bovin ! Il attend, il sait qu’il peut mater la bête, la dompter … L’homme fait le vide en lui, il sent le calme l’envahir. Il lève les bras en signe d’apaisement, transforme sa main en  une fourche hypnotique tout en regardant Jaime dans les yeux… le minotaure baisse la tête… vaincu…  


Mais curieusement, on a pas toujours le talent de ses ambitions …

(bon je vous rassure c’est fini pour les videos)

PAF le pégu, Jaime embrocha l’homme a deux reprises lui brisant les côtes, le cou, la jambe, et un doigt de pied… Ça commence bien, très bien pour les Canards qui prennent vite leur envol ! ha non l’avantage pardon, sur leurs adversaires ! Après ce premier tour mirifique, les Félons peinent à se remobiliser. Ils bloquent mous, très mous. Inexorablement la marée de biquettes les submerges. Mais alors qu’Ashrame pensait marquer au tour 8 facilement (après un nouveau KO), l’homme fort des bretoniens exilés sonne la riposte ! l’opérationn « PAF la biquette » se met en place. L’écart se réduit. Les chevaliers chargent une bande de canards (dont un boiteux), l’étaux se resserre, et la CPR doit marquer au tour 7 …
1-0 tour 7
Les félons sont à la manœuvre. 11 contre 11, ils se mettent en place pour tenter un TD en deux tours. Ils l’ont déjà fait, ils ont été formé, toute leur vie durant pour marquer rapidement, alliant, en dépit d’une armure très lourde, une célérité dans le jeu de course dont peu, peuvent se vanter !
Une fine brise souffle sur le terrain. Les nuages ont maintenant disparu, laissant la place à un soleil imposant ! Lumineux, mais pas chaud, brillant mais pas étouffant , en un mot ensoleillé et pas caniculaire ! Le genre de soleil qui gêne le jeu de passe, mais pas forcément le jeu en armure ! Les Félons se mettent en place, la balle retombe au centre du terrain. La foire aux baffes commencent, une biquette reste au sol, le crâne fracassé. L’homme fort des bretoniens (4 fo) s’élance, enfonce profondément ses pieds dans la pelouse pour repousser violemment la biquette adverse, puis repars. Le sol spongieux après s’être amouraché de cette star, essaya, maladroitement, de le retenir. Le blockeur sent une résistance, tire d’un coup sec pour se sortir de cet environnement humide, la pelouse cède (enfin) avec un curieux bruit de succion. L’humain repart, mais quelque chose cloche, il se sent plus léger, trop léger… lorsqu’il tente de poser le pied sur le sol, il comprend l’horreur de la situation… sa chaussure est restée dans la boue ! son pied dérape sur la pelouse détrempée et c’est la chute finale !

Petit interlude musicale a écrit: :
C’est la chute finale
Qui prive l’félon de son gain
La gaufre intégraaaaale
Qui va tuer l’pauvre humain….

L’apothicaire déclarera plus tard, au sujet de cet évènement tragique : « j’ai rin pu fer… affreux affreux affreux … il s’est brisé, paf, comme ca … quand on me l’a amené, j’ai tout de suite vue qu’il faudrait le changer … des lacets de qualités, un cuir pur bœuf… il en restait pu rien … même pas pu sauver un crampon ! »

L’attaque s’est brisée d’elle-même et les canards volent vers la victoire (de première mi temps en tout  cas)… Furieux les (pas si) nobles chevaliers s’acharnent sur une biquette mise au sol et la commotionne en toute impunité ! Dans le combat contre le « mal » ou le mauvais cholestérol (que dire d’autre quand on se bat contre un monstre en spaghetti volant ?  
Le match reprend en seconde mi-temps dans une ambiance plus lourde 10/10 (il me semble, juste que parallèlement, on a eu vent d’autres morts, mais pas sur un terrain de bb cette fois). Le ballon est botté loin en plein milieu du terrain des bretoniens. Le temps reste très ensoleillé et ce sont les coups qui pleuvent (mollement je vous l’accorde). Les Félons attaquent par la droite et c’est le drame… le chevalier assigné au ramassage de balle, pourtant d’une dextérité remarquée, rate son ramassage …
En dépit de ce raté, la balle reste hors d’atteinte ! Les biquettes tentent d’imposer leur supériorité physique par un savant jeu du « colle un bagnard », le principe de ce jeu est simple « Le chasseur de balle » a les yeux bandés et les chassés tournent autour de lui (sans trop s'éloigner) en évitant de se faire toucher. Si le chasseur réussit à toucher un autre joueur, celui-ci s'immobilise et laisse le chasseur lui toucher le visage. Si le chasseur réussit à reconnaître la personne au toucher, alors celle-ci prend la place du chasseur. Des variantes proposent de jouer avec une clochette ou une baguette ou même un ballon de blood bowl !!!
Précautions : puisque l'un des joueurs a les yeux bandés, il est important de jouer dans un espace sans obstacle, pour que ce joueur ne se fasse pas mal !

La situation est difficile mais pas critique ! Pour se sortir de ce (très) mauvais pas, les bretoniens doivent ramasser la balle (bon on dirait pas comme ca, mais c’est compliqué de ramasser une balle pour des mecs harnachés  avec de la fonte), courir, éviter une biquette, passer la balle et espérer voir son coéquipier filler vers le TD ou plutôt la protection, toute relative de ses quelques partenaires réunis pour l’occasion !
Oscar fait un choix que je trouve discutable, il tente la passe (4+) au lieu de faire deux gfi pour passer la balle… bon a son crédit : l’herbe est mouillée et les joueurs chutent plus facilement, l’herbe et l’eau ne jouant pas vraiment leur role d’amortisseur dans la chute armurée des humains, mais deux gfis 2+ (92% avec relance) ca semble moins pire qu’une passe 4+ (75%) mais peut être qu’a ce moment le coach voulait tenter une transmission ensuite, ou que tout simplement il le sentait comme ça ! La passe, passe, les félons montrant ainsi qu’ils ont plus travailler leur jeu de passe que leur jeu de course et le chevalier récipiendaire va se protéger au centre d’une cagette légère mais suffisante pour ne pas être inquiété !!!

Les canards essayent d’organiser un semblant de défense ! Ils sont dépassés mais peuvent encore pousser les félons a la faute ! MAIS pour la deuxième fois dans ce match, la fourberie des Félons se révèle aux yeux de tous ! Loin de prévenir Mamie Zesther, toujours en pleine partie de Colle un Bagnard, des obstacles sur le terrain, les vils bretoniens la laisse se prendre les pieds dans… une chaussure restée étrangement enfoncée dans la boue du terrain en première mi temps !
La surprise fut (presque) totale et la biquette chuta a son tour (mais pas avec les même conséquence je vous rassure) !
Les Félons ont donc les coudés franches pour aller marquer facilement !
1-1 tour 12, il reste maintenant 5 tours aux pastafariens pour l’emporter ! La supériorité numérique s’affiche clairement ! (ou presque), le paysan, ko en première mi temps, ayant vu ce qui arrivait à ses coéquipiers choisi de rester dehors ! c’est donc a 9 contre 9 que le match reprend !
Les Canards PastafaRiens veulent l’emporter pour surtout NE PAS PERDRE et se qualifier pour les play off, gagner pour ne pas perdre c’est un  concept innovant ! Elrik Bertrand réceptionne le cuir (bon la balle est sortie donc c’est quand même plus simple) et l’attaque se met en place ! Jaime embroche un nouveau paysan imprudent et l’avantage numérique se fait ressentir ! Les Canards attaquent à gauche (oui à droite en première, à gauche en seconde, on aime bien changer nos habitudes !) et la défense bretonienne plie sans céder ! Mais à 8 joueurs, c’est une mission compliquée, voire impossible !
Les coups de butoir de Mamie Zesther ouvre  la voie au porteur de balle. Un nouveau chevalier tombe, la cheville brisée.
Jaime voit dans ces évènements l’occasion d’alourdir le bilan et de faire la passe de trois ! Le puissant minotaure baisse la tête et porte un coup violent de bas en haut avec ses cornes à un paysan. Sa crinière étincelante semble se mouvoir selon son bon vouloir ! La vachette fait ce qu’elle veut, avec ses cheveux, d’avant en arrière, vole sa crinière ! Le paysan subjugué par tant de classe ne peut éviter l’attaque ! Mais, au moment de l’impact, il touche sévèrement la vachette qui devra être évacuée, commotionnée ! Sonné par la violence du choc, le paysan mettra deux tours à s’en remettre ! Mais rien ne semble plus pouvoir arrêter l’avancée des Canards Pastafariens qui l’emportent donc 2 à 1 dans un match tendu …


Comme -Ashrame-, soutenez la BBBL, dites NON à la corruption !
Pour vos équipes, exigez le label ANTI-CORRUPTION.

Ashrame
avatar

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quenelle j5] Les Canards Pastaforiens (Ash) 2-1 (Oscar) Les Félons

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum